Articles de presse

La nouvelle république

RusticaRustica (270.26 Ko)

 

 les-girouettes-vedettes-du-Salon-d-artisanat-

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Dierre/n/Contenus/Articles/2014/04/16/Une-girouette-se-concoit-sur-mesure-1874896

Indre-et-Loire - Dierre - Dierre

Une girouette se conçoit sur mesure

16/04/2014 05:31
Gérard Morisset a expliqué aux visiteurs ses méthodes de travail pour qu'une girouette prenne vie. - Gérard Morisset a expliqué aux visiteurs ses méthodes de travail pour qu'une girouette prenne vie.Gérard Morisset a expliqué aux visiteurs ses méthodes de travail pour qu'une girouette prenne vie.
 
Gérard Morisset a expliqué aux visiteurs ses méthodes de travail pour qu'une girouette prenne vie.

Dans le cadre de la journée des métiers d'art, le créateur de girouettes, Gérard Morisset, a ouvert les portes de son atelier de Coquiau, à Dierre. En deux jours, plus d'une soixantaine de personnes sont venues échanger avec l'artiste. Parmi les rencontres intéressantes qu'il a pu faire, Claude Le Calvé, responsable de l'artisanat d'art à la chambre des métiers. Ensemble, ils ont longuement échangé sur l'artisanat et les projets d'agrandissement de son atelier, avec pièce d'accueil pour ses visiteurs et clients.

A ses visiteurs, Gérard a expliqué ses méthodes de travail, comment peut naître le motif de la girouette en commande. « La girouette doit être un coup de cœur, ou représenter une idée, la figure du foyer, l'histoire d'une famille, symboliser un événement… » Il aime qu'elles racontent une histoire ou suggèrent les interrogations des passants. Il a expliqué, qu'un même « personnage » peut avoir de multiples apparences, selon son inspiration, l'idée de la personne qui la commande, ou les deux réunies. « Un petit détail peut apporter de la poésie à un sujet de base. »
Pour enrichir son exposition, Gérard Morisset a présenté quelques livres traitant du sujet des girouettes, leur historique, styles, et de nombreuses réalisations

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Dierre/n/Contenus/Articles/2014/04/06/Le-girouettier-ouvre-ses-portes-1860979

Indre-et-Loire - Dierre - Dierre

Le girouettier ouvre ses portes

06/04/2014 05:26
 
Gérard Morisset dessine et crée les girouettes à la demande.

Dans le cadre des Journées des métiers d'art, Gérard Morisset, créateur de girouettes, ouvre pour la première fois, les portes de son atelier de Coquiau, à Dierre.

Chaudronnier de métier, après avoir travaillé dans différentes entreprises et même à La Poste, il a ressenti l'envie de travailler à nouveau le métal, et, pourquoi pas, de créer des girouettes. Avec cette idée dans la tête, il s'est équipé, petit à petit, de machines à découper, à souder, à plier… Enfin prêt, il s'est lancé et se fait connaître en exposant ses créations dans les marchés, foires, fêtes-expositions.
Il découpe lui-même ses sujets, mais le motif en zing ou cuivre n'est que la partie décorative de la girouette. Le système demande quelques connaissances techniques. L'axe est en inox, sur lequel tourne la partie mobile en cuivre équipée d'une bague en Téflon et carbone (pour tourner en silence) et montée sur une bille de verre. 
Gérard présente un bel assortiment de motifs variés, des figures symboliques comme le dragon, « qui symbolise la protection du foyer », des animaux ou monuments… Mais l'artisan est ouvert à toute demande personnalisée. « La girouette doit être un coup de cœur, ou représenter une idée, la figure du foyer, l'histoire d'une famille, symboliser un événement… » Il aime qu'elles racontent une histoire ou suggèrent des interrogations. Certaines ornent déjà les toits environnants comme celle qui est posée sur la nouvelle mairie de Dierre. Très instruit sur l'histoire des girouettes et en verve sur le sujet, Gérard passionne ses visiteurs en leur parlant de ses girouettes

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2/storage/images/contenus/articles/2013/01/21/profession-createur-de-girouettes/24431384-1-fre-FR/Profession-createur-de-girouettes_reference.jpg

Gérard est heureux de sa nouvelle activité : artisan girouettier.profession-createur-de-girouettes-image-article-large.jpg

Chaudronnier de formation, Gérard Morisset a commencé par œuvrer dans différentes entreprises, avant de décider de travailler à la Poste. Il y reste quelques années jusqu'à ce que l'envie de manipuler de nouveau le métal se fasse sentir. Et pourquoi pas créer des girouettes ?

Avec cette idée en tête, il s'équipe petit à petit en machines, à découper, à souder, à plier… Enfin prêt, il se lance et commence à se faire connaître, en exposant ses premières créations dans les marchés des communes environnantes, les fêtes et expositions comme la fête du Parc à La Croix-en-Touraine, celle de la Bernache à Francueil… Le plus souvent, il découpe lui-même ses sujets. Mais pour certaines, il doit les commander à une entreprise qui les découpe à l'eau. « La fabrication doit permettre d'avoir des prix abordables (entre 400 et 500 € la girouette) », explique-t-il. Le motif, en zinc ou cuivre, n'est que la partie décorative de la girouette. Le système demande quelques connaissances techniques. L'axe, en inox, sur lequel tourne la partie mobile en cuivre, est équipé d'une bague en téflon et carbone (pour tourner en silence) et montée sur une bille de verre. Il a maintenant un bel assortiment de motifs différents, avec des figures comme le dragon « qui symbolise la protection du foyer », des animaux, des monuments… qu'il se plaît à fignoler avec le perfectionnisme qui le caractérise. L'une d'entre elles orne la nouvelle mairie de Dierre. Entre 20 et 25 sont déjà montées, une trentaine de figures sont découpées attendant leur emploi. « La girouette doit être un coup de cœur, ou représenter une idée : la figure du foyer, l'histoire d'une famille, symboliser un événement… » Gérard connaît l'histoire des girouettes et aime qu'elles racontent des récits ou suggèrent des interrogations. Artisan girouettier, mais non pas monteur, il s'est entendu avec deux couvreurs qu'il recommande. Et il pense encore à une activité complémentaire : permettre aux clients de son gîte, à Dierre, de découper eux-mêmes leur motif pour repartir avec leur girouette.

 

 

Indre-et-Loire-                     Tours -                                Paul-bert

Une trentaine d'exposants à l'Entrepont

22/09/2012 05:32
 
Joli succès des girouettes, nouvelles venues à l'Entrepont.

Les artistes étaient au rendez-vous sur les trottoirs de l'entrepont du Pont-de-fil dimanche dernier. En cette journée de découverte du patrimoine tourangeau, le talent des exposants s'est livré sans retenue aux regards des passants.

La neuvième édition de l'Entrepont, orchestrée par Pierre Giovanetti avec le soutien du comité de quartier Paul-Bert Ile-Aucard, a attiré une trentaine d'exposants avec beaucoup de talent et de créativité : girouettes décoratives de M. Morisset, sculptures en fer forgé et en pierre, vaisselles et autres objets en bois avec démonstration de M. Deshayes, tourneur sur bois, bijoux, peintures à l'huile, aquarelles, objets et accessoires faits de tissus. Autant de styles qui ont fait de cette manifestation une belle balade dans l'univers artistique. Ce rendez-vous annuel permet de faire à l'art une place dans le quartier Paul-Bert, en proposant à des artistes amateurs ou professionnels d'exposer leurs œuvres et d'expliquer leur passion. On expose, on échange sur le choix des matériaux, et parfois… on vend. Mais l'intérêt principal est toujours d'éveiller la curiosité du public et de procurer plaisir et envie.

l-entrepont-reference.jpg

 http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/communes/Amboise/n/Contenus/Articles/2013/06/17/Quand-la-creation-artistique-bat-le-pave-amboisien-1512287#

nrartistes2013.jpg

PODCAST

Articles NR

journal 37

×